Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce colloque organisé le 18 septembre 2015 par l’UNAT PACA avec le soutien du réseau national et du CRT PACA se situe comme le point de départ d’un projet de relance sur les classes : vertes, rousses, blanches ou bleues

Les enjeux :

La dynamique des territoires par les retombées qu’elles génèrent : économiques, sociales et sociétales en valorisant notamment les circuits courts,

La découverte de soi-même, des autres, d’un environnement et d’une identité, apprentissage de la vie en groupe, valorisation de l’autonomie, rompre avec l’environnement familial

Selon l’UNAT 1 600 établissements en France accueillent des classes de découverte alors que 13 000 acteurs sont organisateurs de séjours de vacances

Principe de l’éducation partagée en termes de compétences qui s’imposent aux collectivités (rappel de l’ANDEV via madame le Poizat) via les PEDT (plan éducatif de territoire) et PEL (plan éducatif local) sont les outils pour construire l’environnement scolaire et périscolaire dans la durée avec les territoires avec les partenaires éducation jeunesse (JPA, CEMEA…)

Les difficultés, les principaux freins évoqués :

Evolution régulière des normes et contraintes, réforme des rythmes scolaires,

Responsabilité pénale de l’enseignant par rapport à la sécurité : conditions d’accueil (lieu), proximité d’une équipe médicale, équipe irréprochable

Relation de confiance : parents /enseignants / responsable du séjour

Nécessité des aides des collectivités pour financer le séjour, alors même qu’elles connaissent une forte baisse de la dotation de l’état, limites financières liées au coût résiduel pour les parents

Les axes de progrès

Rénover le patrimoine, synergie des acteurs en mobilisant les réseaux, études et recherches (personne ne connaît le nombre de classes en France)

Selon Philippe Langevin : Pas de crise économique en France, mais une mutation et une évolution de la société pour construire le monde de demain. Un devoir d’innovation, d’invention pour construire, partager et comprendre. Cette évolution doit intégrer les nouvelles composantes de notre société en s’ouvrant à l’économie sociale et solidaire, ainsi que l’économie Collaborative pour passer d’une société du bien à une société du lien.

Quelques chiffres selon Bruno Colin de l’ODCVL : 350 000 élèves en 1982 puis baisse suite aux incidents très médiatisés (Drac). Entre 1994 à 2002 la baisse de 50% du nombre d’élèves pour représenter actuellement environ 11 à 12% des élèves de primaire.

Les dernières avancées sur les classes découverte

Rapport parlementaire « Pavy » sur les classes de découvertes 2004 non mis en œuvre

Rapport Marcon 2008 sur le tourisme social a permis de mobiliser les acteurs du tourisme social pour la rénovation des villages de vacances mais en excluant les centres accueillant principalement des enfants.

Proposition pour contractualiser sur la durée avec des partenaires (centres) sur 2 à 3 ans

Maires des stations de montagne : intégration et ouverture aux territoires favorables à l’économie,

Outils pédagogiques par rapport aux enseignants : vidéo, formation, intervention auprès des conseillers pédagogiques, reconnaissance plus formalisée auprès des enseignants, services clés en main, référents de la commune pour les enseignants, négociations avec la SNCF et les prestataires

Tag(s) : #cabinet alliances

Partager cet article

Repost 0