Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Communauté de communes Entre Loire et Morvan va commander une étude sur les possibilités de développement du plan d’eau du Marnant. Un « écrin méconnu et sous-exploité ».

Une source possible d'écotourisme

«C'est bien, ce p'tit coin. » Antonio Selgas, retraité, est un riverain du plan d'eau du Marnant. « Ma femme est d'ici, ça fait trente-deux ans qu'on a la maison. On aime bien faire le tour, avec les petits-enfants, à pied ou à vélo. D'autres viennent courir ici. »

Ce site phare de La Nocle-Maulaix s'anime ainsi, chaque week-end. Et surtout en saison. Si la baignade n'est plus autorisée car non surveillée, l'été venu les familles affluent néanmoins pour faire trempette. « Il y a un côté plage, où "ils" mettaient du sable avant, mais ils ont arrêté. »

Eux, c'est la municipalité. Une toute petite commune qui, il y a quelques années encore, embauchait un maître-nageur pour la saison. Faute de moyens, elle a arrêté. « Et puis la législation s'est durcie, il faut un poste de secours, ce n'est plus possible pour des villages avec un petit budget comme nous », témoigne Bruno Galmiche, habitant de La Nocle et organisateur de l'Endurocarpe, chaque dernier week-end de juillet. Trois jours de pêche non-stop.

« Moi, je ne participe pas, c'est trop long ! », confie Antonio Selgas. « Mais j'ai des copains et des beaux-frères de Paris qui viennent. » Bruno Galmiche insiste sur l'importance de la pêche sur ce site. Et une nécessité : « Il faut renforcer la berge ».

La Communauté de communes Entre Loire et Morvan s'intéresse de près au plan d'eau du Marnant. « Depuis un an, on a cette idée d'en faire quelque chose », livre le président, Georges Pereira. « On veut un projet ambitieux. Je pense que les possibilités de développement sont réelles, avec le camping à côté. Pour les déterminer, on va commander une étude à un cabinet. On a budgété 20.000 € pour cette étude, que je voudrais à la fois économique et touristique, et qui sera lancée cette année. »

La piste du « développement vert » est souhaitée. « Le but n'est pas de recréer une plage, je verrais bien un développement alliant tourisme et écologie. La Communauté de communes a retrouvé une capacité financière pour mener à bien ce genre de projet. On ne va pas se précipiter, il faut prendre du recul et avoir une réflexion raisonnée. C'est un petit bijou qui mérite un beau projet. »

Plan d'eau de la Nocle à étudier
Tag(s) : #cabinet alliances

Partager cet article

Repost 0